La mutation du coronavirus


Santé /

La mutation d’un virus se fait avec le temps. Le covid-19 n’a pas dérogé à la règle. Son matériel génétique, l’ARN messager a connu une évolution dans son génome entraînant de nombreuses mutations ayant été répertoriées. 

La mutation silencieuse du COVID-19

Des milliers de mutations sont identifiées dans le monde entier. Elles ne sont pas forcément un problème ou une adaptation de la molécule. On parlera ici des mutations silencieuses. Lorsque la molécule mute une fois ou deux, les effets sur la manifestation de la maladie sont nuls ou ont peu d’impacts. 

Les protéines de base du virus arrivent même à arrêter ou détruire sa capacité de duplication.  

La mutation optimale

Elle est la plus inquiétante. La mutation atteint son optimum lorsque la molécule se réplique ou survit aux protéines produites par le virus. Dans ce cas, la reproduction du virus se fait de façon rapide entraînant de nouveaux symptômes de la maladie encore plus néfastes. C’est ce qui semble être le cas dans des pays comme L'Angleterre, la France et l’Allemagne. Le point commun de cette mutation est le N501Y. 

Cette mutation donne au virus une transmission plus rapide et plus contagieuse. En Angleterre par exemple, les personnes infectées toussent beaucoup plus et le virus produit plusieurs autres virus. Ce dernier peut être reconnu par des anticorps et la neutraliser contrairement à la mutation découverte dans d’autres pays. C’est le cas de l’Afrique du Sud que les scientifiques appellent E484K. Cette forme de mutation rendrait les premiers vaccins moins performants de par sa croissance et multiplication plus importante. Les protéines du virus permettent son évolution et surtout changent ses caractéristiques dans son génotype. On peut aussi parler de la nouvelle mutation du virus retrouvé au Brésil, K417N. Ses différentes mutations ayant atteint l’optimal inquiètent et pour cause parce qu’elles usent la partie qui renforce le lien avec les cellules. 

 

Le covid-19 est un virus dont les mutations actuelles sont à prendre très au sérieux de par leurs effets. Il urge de trouver un vaccin pour contrer cette maladie et pouvant empêcher toute multiplication du virus.